RSS
RSS
STAFF
Le Chat Noir
John H. Watson
Toi ?
Toi ?

sep 4 Vous l'attendiez ? Le voilà ! La seconde partie du premier évent du forum vient d'ouvrir. Les autorités recommandent de courir si vous voulez survivre ~

sep 1 Par souci d'équilibrage des groupes, les Créations sont de nouveau temporairement fermées ! Privilégiez les Auteurs et les Compositeurs, ils n'attendent que vous ♥

aug 25 Le forum s'habille de rouge et noir pour fêter la première mise à jour du forum !

CRÉDITS

Design graphique créé par @ John
Codage de la PA réalisé par @ John avec l'aide de @ Cynn

Toute reproduction même partielle du codage et du graphisme est formellement interdite.

Bienvenue à Insomnia. Les Auteurs ont été les premiers à fouler le sol de la ville, il y a 50 ans.sortis de nulle part, ils se sont trouvés soudainement propulsés dans cette ville, avec tous leurs souvenirs intacts. Mais ils ne s'attendaient certainement pas à voir leurs créations revenir à la vie. Ces êtres qu'ils ont inventés avec amour ou haine, ces êtres tout droit sortis de leurs imaginaires, ils ont désormais la possibilité de les rencontrer. Dans cette vie, le Grand Méchant Loup n'est plus le vilain de l'histoire, il se réveille sous forme humaine et doit s'adapter à sa nouvelle vie. En ces lieux, Blanche-Neige est revenue après avoir croqué la pomme et est devenue un homme, la plus frêle des demoiselle est désormais un mâle en puissance.Une personnalité étrange, cependant, a fait son apparition. Depuis le début, comme une ombre, un fantôme. Un Maire dont tous connaissent l'appellation, mais que personne n'a jamais vu. Qui est-il ? Pourquoi ne se réveille-t-il qu'en certaines occasions ? Le mystère reste entier, plane sur cette entité capable du meilleur, mais surtout du pire. Nul n'est à l'abris. Mais il est une chose que tous comprennent. Le monde qu'ils avaient connu n'est plus le même. Ce qu'ils possédaient a disparu. La feuille blanche est désormais entre vos mains, et votre nouvelle existence reste à écrire. À vous de jouer.
Auteurs
Créations
Indépendants
Compositeurs
Ariesten
Reload
Bright Shadow Rebirth
Nevada Godfather
Ethiareal
Moonlights
Just Married
Crimson Day
Terrae
Inclavatus
Exanthrop
Lost Kingdom
Bienvenue !



 

 :: ACT PLAY :: LA BOÎTE Á NOSTALGIE :: ARCHIVES FICHES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mulan • I'll make a man out of you • Terminé

InvitéInvité







Dim 28 Mai - 22:49

Hua Mulan*




Informations *

Groupe — Indépendants.
Oeuvre originale — La Ballade de Mulan, ancien poème chinois.
Date d'arrivée — 4 ans.
Métier — Garde du corps.
Avatar — Original de Re°







Physique *
Tu ne l’aimes pas, ce corps. Toi qui étais une jolie jeune fille, te voilà prisonnier d’une enveloppe trop grande, trop carrée, trop… Masculine. C’est ironique, la vie. Tu avais passé dix ans à te comporter comme un homme et maintenant que tu en étais un, tu n’arrivais pas à t’y faire. Une fois sur deux, en passant devant un miroir, tu ne te reconnais pas. Un mètre quatre vingt, soit vingt centimètres de trop. Une peau aussi blanche qu’une porcelaine, très éloignée de ta peau basanée mordue par le soleil. Un corps fin mais qui reste trop musclé pour être le tien, loin de tes rondeurs de femmes. Une poitrine plate, plus de seins diaphanes…

Tu as quand même gardé quelques traces de tes origines asiatiques. Des cheveux de jais et des yeux bridés. Dans ton regard, on y aperçoit toujours cette combativité qui a fait de toi une légende. Le regard d’une personne qui connait l’injustice de la vie. Sur ton visage coule des origines européennes et, avouons le, tu ne sais pas vraiment d’où ça vient. En tout cas, ce petit nez droit n’est pas à toi. Tu as beau ne pas le reconnaître, ce corps te va à merveille. Tu ne t’es même pas rendu compte des quelques gestes féminins qu’il t’arrive parfois de faire. Tu ne vois pas ? Quand tu sors de la douche et que tu enroules la serviette autour de ta poitrine. Et cette grâce, cette sensualité que tu dégages parfois… De vieilles habitudes qui sont restées ancrées en toi.

Et si tu n’es pas sûre d’être Mulan, il te suffit de baisser les yeux. Tu traînes encore sur cette enveloppe charnelle la trace de ton ultime sacrifice, comme un lien qui te relie à la Mulan d’autrefois. La seule cicatrice qu’il te reste, posée au dessus du nombril. La plus importante. Celle qui t’avait demandé beaucoup de courage. Celle de ton suicide pour rester digne et libre.

Insomnia t’a beaucoup changé. Tu as du réapprendre à t’habiller. Ou plutôt tu as laissé le vendeur t’apporter les vêtements les plus passe partout possible. Des teeshirts, des jeans, des chemises, du noir et du blanc. Tu n’as même pas essayé d’acheter par toi-même… Bien qu’il y est une chose qui te dérange : c’est quoi cette mode de fringues minuscules ? Au final, tu veux passer inaperçu. Rester en paix. Te reposer… Tu as juste besoin de te fondre dans la masse.




Mental *
Tu es la parfaite représentation du guerrier au repos. Après tant d’années de combat et de moments difficiles, tu as décidé de faire une pause. Certes, tu n’as pas le boulot le plus reposant au monde et au final, tu te dois quand même d’exercer une certaine autorité. Remarque, ce n’est pas très compliqué après avoir servi comme général pour une grande dynastie. Au fond, ça te barbe un peu. Devoir prétendre être sur le point de casser la gueule au premier type louche, c’est pas ton activité favorite. Mais bon, faut bien payer le loyer et la bouffe.

Alors quand tu rentres chez toi, fatigué d’avoir menacé du regard trop de personnes, tu t’installes dans ton fauteuil et… Plus rien. Tu as développé une mini paresse. Les corvées ? Pour demain, ça passe. Le linge sale ? Bah, il reste deux chemises, tout va bien. Le repos du guerrier quoi. Et puis, tu jardine aussi. Vous savez, quand vous avez tué un tas de gens sans vraiment y prendre de plaisir, la vie qui grouille autour de vous semble tellement belle. C’est dingue comme une simple fleur qui éclot peut t’émerveiller. Peut être as-tu seulement envie de rendre les vies que tu as enlevé. Mourir au combat est un grand honneur. Mais vivre, c’est inestimable. Alors tu fais pousser des tomates-cerises (tout le monde fait comme il peut). Tu ressens ce besoin de protéger et de chérir quelque chose. Tu vis pour ça. A la base, ta légende commence car tu ne supportais pas laisser mourir ton père. Il est normal pour toi de continuer l’histoire ainsi ; et en attendant de trouver quelqu’un d’autre, tu fais pousser des légumes. Tu es un peu bizarre, mais ce n’est pas grave.
En tout cas une chose est sûre, maintenant que la guerre est finie, tu as trop de dignité pour faire couler le sang à nouveau.

Bien sûr, c’est ton jardin secret. Personne ne le sait. Tu as toujours cultivé le mystère et les cachoteries. Douze ans en étant une femme infiltrée dans l’armée, ça aide à cacher ce que l’on ne veut pas montrer. Tu as horreur d’admettre tes faiblesses. Ton passé, le paquet de cigarettes que tu fumes par jour, ton inadaptation à ton nouveau corps, ta solitude constante loin de ta famille… Se confier ? Oh lala… Ce ne serait pas bon pour ta fiertée, ça. Un guerrier comme toi, ça ne montre pas ses peurs. Et puis, il faut dire que tu as beaucoup d’égo. Après t’être battu, avoir monté les grades dans l’armée et avoir eu le courage de mettre fin à tes jours, tu te sens invincible. Un peu trop d’ailleurs. Tu n’as toujours pas compris qu’il y a meilleur que soi dans ce foutu monde. Alors en attendant, tu te montre sous le masque d’un homme fort et inébranlable.










Histoire *
Parfois, quand tu fermes les yeux et laisses le vent caresser ta peau, tu voies encore la jeune guerrière qui terrassait les Ruanruan. Tout ça te semble si loin maintenant que tu en gardes dans la bouche le goût sucré-amer des lointains souvenirs que l’on chéri. Et dans les moments où tu te sens vraiment nostalgique, c’est le visage de ton vieux père qui obsède ton esprit. Ah oui, c’est une corde sensible… Ce genre de choses, tu n’en parles jamais. Pourtant, tu y penses trop souvent. Tu ne t’es toujours pas fait à sa mort et tu ne t’y habitueras sûrement jamais. Avec tout ce que tu as fait pour le protéger…

Tu as toujours eu un fort caractère et des aptitudes au combat prometteuses. C’est lui qui t’avait tout appris. Tu savais manier l’épée, connaissait l’art du tir à l’arc et les subtilités des arts martiaux. Tu avais était élevé comme une future bonne épouse et comme un homme à la volonté d’acier. Et le jour où la guerre envahit l’empire des Wei, quand ton père prit peur de devoir se battre contre ces barbares envahisseurs… Tu pris sa place. Personne d’autre n’aurait pu y aller ; étant l’aîné de la fratrie, c’était ton rôle. Borné comme tu es, personne n’aurait pu t’en empêcher. Ton père était un grand guerrier, mais son temps était passé. Tu te condamnais, mais tu ne pouvais te résoudre à le laisser mourir à la première bataille. Quelle folie. C’est ainsi que Mulan porta l’armure qu’aucune femme ne devait porter.

Douze ans de batailles. Les cris de rage et de douleur. Le sang, les larmes, la boue. La chaleur étouffante dans cette mêlée grotesque. La mort. Les morts. Une forte nausée. Le cœur qui bat comme s’il se débattait pour survivre. Tu sentais le sang chaud et poisseux de l’armée ennemie sur tes mains. Mais tu n’avais pas le temps d’y penser ; l’adrénaline revenait toujours. Tu étais l’invincible guerrière qui n’avait pas peur de mourir pour l’honneur, le Général Hua Mulan, respecté par ses compagnons et hauts dirigeants de l’empire et la fierté dans ton père. Tu es toujours cette invincible guerrière. Bien sûr, le contexte de ton histoire est différent à présent. Tu es soulagé de ne plus prévoir des stratégies et batailles et croiser le fer avec les malheureux soldats qui n’avaient aucune chance contre toi. Ces années t’on fatigués… Pourtant, tu les regretterais presque.

Ils n’avaient jamais remarqué que tu étais une femme. C’est le genre de souvenir qui te fait sourire. Tu avais appris à imiter les autres. Faire semblant de t’intéresser aux jolies chinoises qui vous croisiez, changer de démarche et exhiber fièrement les blessures de guerre. Manger vite et sans se soucier des manières. Surtout ne pas se soucier des manières. Tu étais la fille d’un officier, oui. Mais une jeune fille quand même. Tout un nouveau monde à comprendre en peu de temps… Et ça ne t’a même pas aidé psychologiquement à vivre dans un corps d’homme.

La fin de ton histoire est la partie la plus douloureuse pour toi. Tu y penses régulièrement, même si tu ne devrais pas te faire autant de mal. Tu pouvais rentrer chez toi, à la fin de la guerre. Reprendre une vie normale, auprès de ta famille. Redevenir Hua Mulan, l’aîné de la famille Hua. Revoir ton père, tes sœurs et ton jeune frère. Pas un autre homme aux côtés de ta mère. Et encore moins la disparition de l’être qui comptait tant pour toi. Ton père était mort. Et ta mère s’était remariée. Une vérité dure à accepter. Il arrive que tu te surprennes à rêver que le temps s’est suspendu. Rien n’est arrivé. Cette belle époque bien avant ton arrivée à Insomnia, avant la guerre… Mulan, tu te dois d’accepter la fatalité que tu ne pouvais pas sauver ton père.

Tout c’est enchaîné tellement vite après ça que tu as l’impression d’avoir vécu une seule journée. Tout le monde fini par savoir que le Général Hua était une femme, même l’empereur. Et c’est ainsi que tu reçu la visite de dizaine de messagers ; l’empereur te faisait la cour. Mais c’était vouloir mettre dans une cage dorée la farouche guerrière que tu es. C’était tellement lassant. Tu voulais une vie tranquille et tout s’était bousculé. Alors, ayant marre de la guerre, ayant perdu ton père et bientôt privée de liberté, tu préféras te donner la mort plutôt que de continuer à vivre. Une décision dure à prendre mais que tu ne regrette pas. Tu voulais retrouver le calme d’un quotidien loin de la guerre. L’épée entre tes mains, tu t’infligeas un coup mortel au ventre. Le monde devint noir et douloureux… Puis rien.

Et tu réveillas à Insomnia. Sur le coup, tu pensais être au royaume des morts. Tu allais rejoindre ton père – que tu ne trouvas évidement pas. Pourtant, tu te sentais si vivant. C’était… Etrange. Quelque chose n’allait pas. Tu regardais tes mains… Etait-ce vraiment les tiennes ? Tout avait changé avec cette nouvelle vie qui s’offrait à toi. Mais tu n’en voulais pas. Tu aurais du être mort. Cessez d’exister. Et que tu sois une vieille légende ou non ne changeait rien. Tu ne voulais pas de cette vie. Tu t’y es pourtant habitué, un petit peu puis assez pour continuer à respirer et à te lever le matin (même si par moment, ton visage exprime un long regret d’être ici). Et bien ? Tu ne vas tout de même pas retourner ton arme contre toi, une fois de plus ?

Non. Non… Il n’y avait plus d’honneur à s’ôter la vie. Tu cherchais un quotidien, tu en avais un. Evidemment, tu aurais préféré rester à ton époque, dans ta légende. Tout était tellement dingue ici. Il fallait s’habiller avec des pantalons moulants et voyager dans d’horribles machines qui faisaient plus de boucan que des chevaux. Au moins, il n’y avait pas la guerre. Tout était relativement en paix… Mais tu ne savais pas quoi faire de tes mains. A part te comporter comme une dame de l’ancien empire chinois ou te battre, toute autre activité t’était étrangère. Alors, pour gagner ta croûte, tu mis tes talents de guerriers au service des autres.

Tu ne sais pas si c’est vraiment la vie que tu veux. Quel indécis tu fais.





IRL *
Salut toi  :heinhein:
Moi, c'est Valou, 20 ans et artiste en devenir. J'ai pas rp depuis longtemps mais je suis trop chaude patate pour m'y remettre. Love sur vous, sur votre frère, votre chien, votre stylo.

Ce forum est cool ♥️



Revenir en haut Aller en bas
Le MaireTHE CROWN OF INSOMNIA — THE TELLING ONE
avatar
Double Compte : /
Date d'inscription : 24/03/2017


Voir le profil de l'utilisateur http://dark-and-cold.forumactif.com
Voir le profil de l'utilisateur




Dim 28 Mai - 22:52
    Mulan :huhu:
    Quel plaisir de voir un personnage si viril, si beau, si brun :huhu:
    Bon courage pour ta fifiche, le staff est à ta disposition pour la moindre question, on est toujours là dans l'ombre :whut:

    STYLO ET PAILLETTES SUR TOI AUSSI :tothestars:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Double Compte : Judas Iscariote
Date d'inscription : 18/05/2017


Voir le profil de l'utilisateur
Voir le profil de l'utilisateur




Dim 28 Mai - 22:55
BIENVENUE JEUNE FILLE :dipie:

CE TITRE DE CHANSON ME RAPPELLE BEAUCOUP TROP DE SOUVENIRS, DE VIEUX DOSSIERS DONT NOUS NE PARLERONS PAS ICI.

Bon courage pour la fiche, c'cool que tu reprennes le rp et tout ♥️
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité







Dim 28 Mai - 23:52
Bienvenue ~ ♥
j'adore Re° ses oeuvres sont trop cools jpp !
& nice que tu as finis par trouver.
bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité







Lun 29 Mai - 13:56
OWI TELLEMENT DAMOUR ♥

Merci, vous êtes top moumoute !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité







Mar 30 Mai - 23:53
Merci, Alice :whut:

YE FINI ! :heya:
Revenir en haut Aller en bas
Le Chat NoirSerial Fisher
avatar
Double Compte : Mozart
Date d'inscription : 10/04/2017


Voir le profil de l'utilisateur
Voir le profil de l'utilisateur




Mer 31 Mai - 0:00

Et c'est la validation !

C'est beau, c'est bien écrit et c'est touchant, je suis triste pour cette jolie Mulan qui n'aura jamais pus vivre réellement sa vie de femme tout au long de sa vie et même dans celle d'après. C'est triste ! J'espère qu'elle saura trouver le bonheur à Insomnia et pourquoi pas, posez les armes pour trouver l'amour de sa vie ♥ BIENVENUE !!

Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.

Pour recenser ton avatar, c'est par ici ♥. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à CET ENDROIT. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier PAR ICI ! Et pour finir, venez recenser d'où vient votre personnage ICI ♥ !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I N S O M N I A  :: ACT PLAY :: LA BOÎTE Á NOSTALGIE :: ARCHIVES FICHES-
Sauter vers: