RSS
RSS
STAFF
Le Chat Noir
John H. Watson
Toi ?
Toi ?

sep 24 Que de nouveautées ! Le groupe des Créations est de nouveau ouvert, un sondage a été lancé ici et les demandes de rp sont de nouveau ouvertes !

sep 4 Vous l'attendiez ? Le voilà ! La seconde partie du premier évent du forum vient d'ouvrir. Les autorités recommandent de courir si vous voulez survivre ~

sep 1 Par souci d'équilibrage des groupes, les Créations sont de nouveau temporairement fermées ! Privilégiez les Auteurs et les Compositeurs, ils n'attendent que vous ♥

aug 25 Le forum s'habille de rouge et noir pour fêter la première mise à jour du forum !

CRÉDITS

Design graphique créé par @ John
Codage de la PA réalisé par @ John avec l'aide de @ Cynn

Toute reproduction même partielle du codage et du graphisme est formellement interdite.

Bienvenue à Insomnia. Les Auteurs ont été les premiers à fouler le sol de la ville, il y a 50 ans.sortis de nulle part, ils se sont trouvés soudainement propulsés dans cette ville, avec tous leurs souvenirs intacts. Mais ils ne s'attendaient certainement pas à voir leurs créations revenir à la vie. Ces êtres qu'ils ont inventés avec amour ou haine, ces êtres tout droit sortis de leurs imaginaires, ils ont désormais la possibilité de les rencontrer. Dans cette vie, le Grand Méchant Loup n'est plus le vilain de l'histoire, il se réveille sous forme humaine et doit s'adapter à sa nouvelle vie. En ces lieux, Blanche-Neige est revenue après avoir croqué la pomme et est devenue un homme, la plus frêle des demoiselle est désormais un mâle en puissance.Une personnalité étrange, cependant, a fait son apparition. Depuis le début, comme une ombre, un fantôme. Un Maire dont tous connaissent l'appellation, mais que personne n'a jamais vu. Qui est-il ? Pourquoi ne se réveille-t-il qu'en certaines occasions ? Le mystère reste entier, plane sur cette entité capable du meilleur, mais surtout du pire. Nul n'est à l'abris. Mais il est une chose que tous comprennent. Le monde qu'ils avaient connu n'est plus le même. Ce qu'ils possédaient a disparu. La feuille blanche est désormais entre vos mains, et votre nouvelle existence reste à écrire. À vous de jouer.
Auteurs
Créations
Indépendants
Compositeurs
Ariesten
Reload
Bright Shadow Rebirth
Nevada Godfather
Ethiareal
Moonlights
Just Married
Crimson Day
Terrae
Inclavatus
Exanthrop
Lost Kingdom
Bienvenue !



 

 :: ACT PLAY :: LA BOÎTE Á NOSTALGIE :: ARCHIVES RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Flashback] Parle ou Uncas te tranche la gorge !

Uncas le dernier MohicanThe last of us...
avatar
Double Compte : /
Date d'inscription : 23/06/2017


Voir le profil de l'utilisateur
Voir le profil de l'utilisateur




Mer 28 Juin - 21:49
Parle ou Uncas te tranche la gorge !

"Qu'est-ce que la vie ?
C'est l'éclat d'une luciole dans la nuit.
C'est le souffle d'un bison en hiver.
C'est la petite ombre qui court dans l'herbe
et se perd au coucher de soleil."



Tremblements des feuilles dans les murmures du vent. La clairière baigne dans sa plus pure tranquillité, s'il l'on ferme les yeux sur le corps intrusif allongé dans l'herbe haute, brisant toute harmonie relative à la nature environnante. Uncas est encore plongé dans le noir de son agonie, bataillant pour récupérer suffisamment de force face à son adversaire. Ses yeux s'ouvrent brusquement, assombris d'une rage sans pareille. Un soudain flot de vitalité le submergeant, le guerrier se relève d'un seul coup, brandissant son tomahawk, près à frapper dans un cri effroyable. "Magua !! Je vais te tu-...er..." Face au néant qui l'entoure et dont il prend subitement conscience, la montagne déchaînée se cristallise en plein mouvement. Il n'y a que des oiseaux à effrayer avec son hurlement. Où est passé son pire ennemi ? Le corps de sa bien-aimée ? Ses orbes dorées parcourent minutieusement les branches et buissons, se retournent vivement vers l'arrière, n'y trouvent que de la belle verdure lumineuse. Très différente des forêts de pins de son pays. Alors que son bras retombe doucement, il baisse enfin son regard sur sa propre personne, tâte d'un air ahuri les peintures transformées en tatouages et les cicatrices... refermées et indolores. Au moins a-t-on eu le mérite de lui laisser son collier de plumes, son arme et ses habits de peaux et fourrures, et par "on", il pense bien sûr au Grand Esprit de ses ancêtres, ne pouvant expliquer pareille magie autrement.

L'esprit encore brumeux et violenté par des souvenirs sanglants, Uncas écarte discrètement un buisson et se déplace silencieusement dans la forêt, comme son père lui a appris. Il contient sa passion écorchée et son inquiétude grandissante avec tressaillements difficiles. La prudence passe après ses envies meurtrières. Persuadé qu'il s'agit bien là d'une épreuve, il ne compte pas se laisser abattre. Il doit à tout prix retrouver Magua pour assouvir sa vengeance et prouver sa valeur, peu importe la nature de cet endroit. Suivant les pistes que quelques animaux, il parvint enfin à l'orée de la forêt et se stoppe à nouveau, partagé entre frayeur et incompréhension totale. Quelle sont donc ces immenses constructions grisâtres, amoncelées les unes sur les autres... et ces... il ne trouve pas de mot pour décrire les choses qui se mouvent toutes seules en produisant un bruit qu'il n'avait jamais entendu auparavant. Son premier réflexe est de se coucher au sol, continuer d'observer avec une attention maladive l'étrange scène qui se mue devant lui. Ce n'est pas pour autant qu'il se décourage. Quand il remarque avec soulagement un être qui ressemble à ce qu'il connait déjà se diriger vers les bois, il recule précipitamment et part s'embusquer près de la piste, serrant nerveusement le manche de son tomahawk. Uncas ne sait pas ce que les mauvais esprits ont fait à cette forêt, mais il compte bien demander à cet humain où se trouve Magua et ce de la façon jugée être la plus simple et efficace. Voilà donc pourquoi au passage de l'homme, il sort de son buisson pour se faufiler derrière lui et lui asséner un premier coup avec le coté non-tranchant de son arme. Dans son élan, il écrase sa proie de tout son poids et l'emporte au sol avec lui. Contre la terre, il lui tombe dessus et le menace à nouveau, une grimace sur le visage, sa voix déraillé accompagnée d'un étrange accent qu'il ne reconnait pas lui-même. "Où est Magua ?! Parle ou Uncas te tranche la gorge !" Il aurait beaucoup envie de demander au sujet des incohérences qu'il vient de voir, mais sa vengeance passe avant tout.

ft. Wolf


«Uncas ăchtóhu wa' ndiotuwauch ne' kí:ken | Uncas Nimble-Deer will fight for the loved one »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I N S O M N I A  :: ACT PLAY :: LA BOÎTE Á NOSTALGIE :: ARCHIVES RP-
Sauter vers: